Spark Elestelle [Une nouvelle vie]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Spark Elestelle [Une nouvelle vie]

Message par elnuru le Mar 8 Nov - 21:29

NOM: Elestelle
Prénom: Spark
Age: 700 ans
Peuple: Elfe ("Gamrael")
Caste: Ex-Templier
Religion: Aucune réel mais si il devait prié se serait la Mort et Sayah.

Description:
Grand et musclé pour son peuple. Il mesure dans les 1m90 environ. Des cheveux entre noir et argenté marquant un âge certains malgré que son visage semble encore jeune. un œil bleu azur qui parait parfois briller d'une lueur glacial, un cache œil sur l'autre. Il porte une armure lourde avec un bouclier ainsi qu'une masse ou une épée celons l'occasion, parfois il a une lance ou une épée a deux mains dans son dos. Pour finir une légère besace est attaché a son ceinturon.




Une nouvelle vie, ??? ans:

Elle avançait à toute enjambé, saluant les passants en ralentissant quand elle en croisait, histoire de se donner un peu de contenance. Son statue, elle le savait, l'y obligeait.
Dès qu'elle était de nouveau à distance respectable, elle repartait à grande enjambé. Quand elle arriva enfin à destination, elle vit cet homme dans la court qui discutait avec son père comme à son habitude lors de ses passages.
Son attitude lui avait valu bien des regards désapprobateurs au départ. C'était un homme franc qui plus est se moquait du statues et autres bagatelle de ce genre. Ce qui pouvait lui plaire énormément mais guère aux autres nobles.
Il était venu la première fois vendre une de ses acquisitions et depuis repasser fréquemment. Son père était fier à ce jours de l’accueillir et s’enorgueiller de ce qu'il lui vendait.
Elle part contre, était ravie de l'entendre parler du monde extérieur.
De quel genre de comte allait il l'abreuvait aujourd'hui.


Dernière édition par elnuru le Mer 14 Déc - 1:28, édité 6 fois
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Je vais te raconter une histoire.

Message par elnuru le Mar 8 Nov - 23:02

Elle attendait patiemment même si elle trépignait intérieurement que son père et cet homme qu'elle admirait finissent leur discutions.
Comme a leurs habitudes quand ils parlaient affaires le reste du monde aurait pu ne pas exister que cela aurait été de même.
Quand son père le libéra en lui proposant de se détendre comme bon lui semblait jusqu'au diner, il se tourna vers elle, la regarda et lui sourit.
Ce sourire lui plaisait tant. Cachant tant de chose.Un mélange de divers émotions subtile s'y faisait sentir qu'il était le seul a connaitre.
Son cœur fit un bond un instant et des que son paternel ne fut plus dans les parages, elle s'empressa de le rejoindre. Ce qui ne manqua pas de le faire sourire de plus belle.
Il passèrent de longues heures où il lui raconta en détails ses récentes aventures.
Comme elle aurait aimé être à ses cotés, ce rêve qu'elle aspirait depuis tout ce temps allez bientôt devenir réalité.
Lors de sa majorité elle quitterais le domicile!

Quand une servante vint les chercher celle ci s’arrêta un instant. Elle le regarda droit dans les yeux et lui dit de but en blanc ce qu'elle comptait faire.
Elle fut surprise car il devint froid à cet instant et lui donna rendez vous ici même après le diner. Ce diner une un gout maussade, il garda une attitude plus distante qu'a son accoutumer.
Quand ils eurent fini, il fut le premier a partir, elle le rejoins alors quand elle put.

Il était près de la fontaine habituel a attendre en observant le ciel. Quand il tourna son regard vers elle, cette dernière se figea. Il lui fit signe de venir s'installer près de lui. Après un instant il se contenta juste de dire:
"Je vais te raconter une histoire."


Dernière édition par elnuru le Jeu 10 Nov - 22:44, édité 1 fois
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Commencement.

Message par elnuru le Mar 8 Nov - 23:05

Commencement, 1er siècle de vie:

Cet histoire est la réalité qui attend derrière ses murs. Un des multitude de chose qui peut arriver. C'est celle d'un enfant né sur les routes. Il était dans un petit groupe, de famille diverses partit tous de leur village. Ce derniers ne connu guère ses parents. Il n'avait aucune racine, il savait qu'il était de tout évidence née Elfe mais avait vue le jour sur les routes. C'était ça ses racines pour lui.

Sa mère mourut à sa naissance et son père en le protégeant de ce qu'on lui avait raconté mais il n'en eu jamais la certitude, les adultes ne le regardaient jamais dans les yeux quand il lui racontèrent cette "tirade" et n'était guère avare de détail.
Toujours est il que là ou il avait grandit, dans ce petit groupe, il y avait de tout.
           Plusieurs peuple qui s'était rejoins afin de trouver un havre de tranquillité et de paix. Reclus, visiblement, de chez eux, ça avait commencer par des elfes qui à la base voulait rencontrer les hauts elfes.
Certains que leur congénère vivait trop reclus des autres peuples.
           Quand Elestelle eut l'âge ou commencent les questions et la raisons, le regroupement était déjà constitué de divers peuples.

Ils faisaient tout pour ne pas déranger le monde, en essayant de survivre malgré la misère qui les accablaient. Il ne connaissait pas la peur. Pour lui c’était naturelle, les routes étaient bien souvent dangereuse donc il fallait se défendre sinon c’était la mort, ce monde étaient celui qu’il connaissait, celui dans lequel il avait grandit.
Au fil du temps des idées naquirent au seins du groupe. L’idée était simple, avec un même objectifs les races peuvent s’entraider alors pourquoi pas au delas ?

Il n'eut pas de réel mauvais souvenir de leur voyage car même si ils étaient pauvre, ils étaient unis et chacun garder le sourire, un bien que tout l'or du monde ne peut acheter. Jusqu'au jour ou, un certains nombres d'humains avaient mis en place une règle, qui déplaisait à beaucoup mais au vue de leur expérience chacun s'y plia.
Même les enfants , quand ils atteignirent l'âge où ils pouvaient tenir une arme, devaient se défendre par leur propre moyen afin de gagner le "pain".

"Tu as faim? Dans ce cas bats toi pour manger. Ce n'est pas parce que tu es un enfant et encore moins un elfe que tu seras exempté."
C'était les paroles envers le jeune garçon par la tête pensante de ces gens.
        C'est ainsi qu'il tenu sa première lame à l'âge de 10 ans, suivant le soir un "entrainement" rigoureux. Même si "mise à tabac" ou "jeux" aurait été une meilleur appellations. Il aura fallu 2 ans avant que ce derniers ne tue son premier adulte. A l'âge de 12 ans quand un hors la lois lui fonça dessus, plein de hargne. Ce jeune elfe trébucha à cause de son manque d'expérience et ... l'empala de tout le long de son arme.
Il sut ce jours ce que "tuer" voulait dire et alors qu'un des humains lui remis une bonne portion de ration, il avait encore le visage éclaboussé de sang et alla se recroqueviller dans un coin.
         Quand il laissa échapper sa part de sa main, perdu dans de sombre pensé malgré son jeune âge, une femme approcha.
Elle ramassa la nourriture, la nettoya au mieux et lui caressa tendrement la tête. Presque comme une mère inquiète, si au moins il avait sut ce que c'était.
         Quand il leva la t^te il vit une sombre aux cheveux grisâtre, des yeux noir les accompagnant. A son âge c'est la seul chose qu'il retint avec la cicatrice qu'elle dissimuler difficilement sur le coin de sa bouche. Sa majestueusité n'en perdait rien.
Une jeune elfe l'accompagné, ainsi que deux jeunes humains. La jeune fille avait environ une dizaines d'années ainsi que les deux jeunes garçons se prénommant, Albert et Sigurd.
          Cette femme essayer de prendre soin des derniers "espoirs" de leur cause première, celle qui les avaient tous réuni.
IL connu la chaleur et la tendresse maternel pour la première fois de sa courte existence.


Dernière édition par elnuru le Sam 12 Nov - 17:01, édité 3 fois
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Commencemment P2

Message par elnuru le Mer 9 Nov - 21:43

3 ans après il ne restait que lui et Melui parmi les enfants en vie. Les deux autres jeunes garçons tué lors d'un éboulement due a une embuscade.
Chaque soir depuis qu'il avait été "adopter" la jeune femme leur chantait une contine et leur récitait leur devise.
Plus le temps passait, plus le jeune elfe était habité par l'envie de protégé cette femme qu'il voyait presque comme une "mère".
Melui s’effaçait de plus en plus quand a elle comme si elle aurait voulut disparaitre. Elestelle quand a lui avait acquis la conviction de se salir les mains pour leur bien. Afin de protéger sa "famille".

Famille un mot qui lui était inconnu jusque là. Au bout d'un moment ils furent pris en chasse part un groupe inconnu, rien de surprenant, leurs idées ne plaisaient guère. Lors d'un conflit le groupuscule "pro-enfant" fut en grande partie décimé.
Les rescapés eurent un moment de bravoure et décidèrent de les chasser. Ce fut une hécatombe. Ces derniers étaient assez expérimenté et firent un massacre.
Le jeune elfe vit alors le dos de cet homme.
"Tu veux ton pain?"
Il chargea laissant libre court à sa colère, toucha la cible. Ce derniers se retourna le visage convulsé entre douleur et colère. Il le dégagea, Mélui essayant de l'aider mais projeté près de lui d'un revers de la main. Quand il porta le coup qui aurait du être fatal, l'elfe noir les protégea en les enlaçant.

Les quelques survivant arrêtèrent l'homme, il put voir la scène comme au ralentit. Elle souriait malgré la douleur et leur disait de fuir.
Il posa alors son regard sur la jeune fille et la vue horrifié, des sanglots s’échappant. Quand il regarda de nouveau leur "Mère" elle s'était éteinte. Il prit alors son courage à deux mains, pris la main de Mélui et se mit a courir d’arrache poumons avec elle, profitant de la situation plus que chaotique.

Pendant plus d'une semaine le derniers rescapé leur donna la traque.
Durant tout ce temps il ne cessa de sourire a la jeune elfe. Malgré la faim et le froid. Qu'il pleuve ou qu'il vente. Même quand il passèrent dans un village et furent traiter comme des mendiants, il ne perdit pas son sourire à son égard, il devait rester fort. Il le devait.

A la fin de cette semaine le derniers survivant finit par les rattraper alors qu'il tenter de grimper une colline. Ils coururent de nouveau, la mort au trousse, à s'arracher les poumons. Elestelle se risqua à jeter un coup d’œil derrière lui et il put voir le visage de cette homme. La folie l(avait gagné, nul doute qu'il ne les lacherait pas.
Alors qu'il tenta de grimper, ce dernier réussi à saisir une des jambes de Elestelle, le projetant un peu plus bas. Quand il s'approcha pour laisser court à sa folie, il fut alors pris de plusieurs soubresauts, ses yeux s'écarquillant. En se tournant le jeune elfe put voir trois flèches plantées dans son dos avant qu'il ne s'écroule, enfin. En levant les yeux il vit alors les personnes qui avait mis fin à cette folie. C'était des Elfes, ces derniers étaient peinés de voir deux de leur congénères dans cet état surtout aussi jeune.
Aussi décidèrent ils de les amener à leur havre, là où, Ils purent tous deux gouter à un peu de quiétude et de tranquillité. Ceci marque la fin de mon enfance.


Dernière édition par elnuru le Jeu 10 Nov - 19:16, édité 1 fois
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spark Elestelle [Une nouvelle vie]

Message par Zealotius le Jeu 10 Nov - 12:09

C'est assez sympa comme BG, je me régale (bon y'a quelques fautes mais c'est pas très grave Wink ) ça empêche pas le plaisir de lire cette histoire, hâte de voir la suite^^
avatar
Zealotius
Admin

Messages : 31
Date d'inscription : 04/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://darkcloudservegame.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre

Message par elnuru le Jeu 10 Nov - 19:20

Elle était choquer par ce que je venais de lui raconter.
"Tu veux qu'on arrête la?"
Après un bref instant elle secoua négativement la tête et il se contenta juste de lui sourire légèrement avant de reprendre.

Leur siècle arrivait à terme, Elestelle était devenu éclaireur tandis que Melui elle, avait embrassé la voie du Temple. Il était devenu distant, voir sombre avec la plupart des gens, peut être était ce du à sa profession. La voie de l’éclaireur demande de l'observation et souvent du retrait. Ou tout simplement au fait qu’après avoir tant affronté la mort à un si jeune âge et une fois la pression redescendu ce qui devait arrivé , arriva. Mélui quand à elle gardait le sourire et aller souvent le voir pour lui parler, il savait qu'elle tentait de le réconforter. C'est comme si les rôles avaient été inverser. Elle lui citer souvent aussi leur ancienne devise.

Un soir alors qu’ils effectué leur ronde habituel, les deux amis trouvèrent un blessé, en l’emmenant au temple et après quelques heures d’attente, le village appris qu’il fut attaqué lui et ses compagnons par une créature d’une rare vivacité. Il était l'unique survivant de son escouade. Des dernières paroles qu'il dit, il décrit la créature comme une bête mais mourut sans pouvoir donner assez de détail. Après une bref concertation, un groupe fut décidé pour aller se renseigner sur la situation. Elestelle et Mélui en était.


Dès qu'ils furent à l'extérieur, le jeune archer pris son rôle en main et partie plus en avant afin de repérer d'éventuel danger. Sur la route, il n’y avait pas un bruit, Elestelle était à l’avant afin de repérer les lieux, il fit signe d’avancer, 1 heure puis 2 passèrent mais toujours rien. Au loin Il finit par apercevoir les corps des gardes sur le sol, déchiquetés et on aurait dit même mâchés pour certain… Il fit signe d’arrêter et scruta les horizons en faisant tout pour rester discret mais rien.
Après avoir minutieusement observé les environs il fit signe au groupe qu'il pouvait venir. Il s'attelèrent tous a la tache. Depuis qu'il avait rejoins ce havre, leur existence avait été assez tranquille. A part des voyageurs égarés, des visites de courtoisie ou quelques briguants de temps à autres rien n'avait pu être comparable pour lui et Mélui aux horreurs de leur passé jusqu’à ce jours.

De temps à autres il jeta un coup œil rapide vers elle, elle avait beaucoup de mal avec la tache à effectuer, il pouvait voir qu'elle retenait ses sanglots, c'était une chevalière maintenant...
Quand leur "inspection" fut terminé la tête pensante du groupe décida qu'il valait mieux retourné aux villages afin de rapporté les événements et aviser en conséquence.
Qu’elle que fut la bête qui avait attaqué il valait mieux ne pas rester dans le coin. Melui semblait soulagée, elle n’avait pas arrêter d’avoir des tremblements durant ses heures à l’extérieur même si elle avait essayés de les cacher, Elestelle était archer, c’était sa spécialité d’écouter et d’observer, du moins c’est ce qu’il croyait jusqu’à aujourd’hui…

Elle lui décocha enfin un sourire tendre mais son expression changea d’un coup comme horrifiée. Impossible ! Elle était derrière et il ne l’avait pas entendu arrivé ! Il essaya de faire un bon après avoir poussé son ami mais à peine voulut-il décocher son arc qu’il fut plaqué au sol par une énorme main squelettique puis son souffle fut coupé par un poids énorme sur son dos. Il vit son ami tressaillir, il avait du mal à distinguer les bruits au alentours à cause du choc mais il put comprendre que le chef de l’équipe ordonna l’assaut, la créature enfonça un ongle squelettique sur la peau de sa victime qui ressentie une douleur et une brûlure insupportable avant d’être projeter contre la roche d’un mur. Tout était flou, il voyait des silhouettes se battrent contre une créature énorme qui semblait avoir plusieurs bras et une queue de serpent… et pour seul compagnie, il entendit un rire serpentin. Fou que nous avions été.

Quand il reprit connaissance son corp semblait en charpie, le pire était son oeuil, pas de sang mais la vue était trouble avec, une douleur horrible le repris.
Le spectacle face à lui le laissa sans voie, des corps déchiqueter partout, il chercha sa jeune amie parmis eux en oubliant sa douleur et fini par la trouver… Elle été gravement blessé, c’était un miracle qu’elle ne soit pas déjà morte…ou peut être étais ce voulu. Il ne fallait pas être doué en médecine pour savoir qu’elle ne tiendrait pas longtemps et que ces blessures était au delas du récupérable. Malgré tout, elle sourit en voyant Elestelle. La bouche couverte de son sang, sa main caressant le visage de son ami ravager par la peine futur.
Ce jour là, il ne put entendre les mots qu’elle dit, trop de peine, trop de haine.


Dernière édition par elnuru le Sam 12 Nov - 17:16, édité 3 fois
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spark Elestelle [Une nouvelle vie]

Message par elnuru le Jeu 10 Nov - 19:21

Merki Zeal ^^
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Penombre

Message par elnuru le Sam 12 Nov - 17:18

2ème siècle, La Pénombre:

Quand il revint au village avec le corps de son amie. Les gens s’écartèrent de son chemin. La haine habitait son esprit, ce qui qu’il ne comprit pas sur le moment était ce qui se passer. Très vite, la garde rappliqua suivit du conseil ainsi que des Prêtre. L’incompréhension régnait dans l’esprit de Elestelle. Au bout d’un instant où il reprit son calme en observant autour de lui. Ce n’était pas l’horreur de le voir avec le corps de Melui qui faisait peur aux gens mais autre chose, cet chose était lui-même. Il n’eut le temps de comprendre ce qui se passer qu’il fut encerclé et saisie rapidement. Le corps de son amie à terre il sentie la colère monter en lui contre ses semblables. Comment pouvait il montrait autant d’irrespect envers elle. On le força à plié les genoux et un index se leva vers lui, un Prêtre.
« Il est Maudit ! »
Encore aujourd’hui cette phrase résonne tel un coup de marteau dans sa tête. Lui maudit ? Qu’est ce que cela signifiait ? Il voulait se relevé pour faire frond ! C’est alors que son regard se porta sur une minuscule flaque d’eau en face de lui et compris. Son œil était marqué d’une cicatrice. Une cicatrice qui ressemblait plus à une brulure. Elle avait la forme d’un serpent, la queue allant en dessous de son œil et la gueule au dessus de son  sourcil. Son iris commence à être d’un rouge très clair et des taches noirs apparaissait dans le blanc de l’œil.
« Voyez comment il se débat ! Il sait ! » Scandait un Prêtre.
Ce prêtre était visiblement de passage dans leur village.
Le peuple hurla ensuite, l’insultant, le taxant de se titre. Enfin quand il voulu leur expliqué se fut le pire…
« Ses paroles son POISON ! Empêcher le d’utiliser se maléfice ! »
A peine eut il finit sa phrase qu’un coup de fourreau fut porté dans la gorge du « maudit » ! Ce qui manqua de l’étouffer après quoi il cracha un flaque de sang. Il vit que le Prête discuta de chose et d’autres avec ses compères ainsi que le Conseil. Il compris vaguement des mesures à prendre, d’information à obtenir,…
Après quoi ils portèrent leurs regards vers Melui. Un sourire n’acquit sur le visage de Elestelle. Qu'importe son sort, si au moins il l’enterrer dignement. Après tout il avait échoué en temps que éclaireur. Tous étaient mort et la femme qu’il aimait aussi. Sans même qu’il eut pu lui dire, Oh à quel point. L’espoir naquis dans son esprit, fermant les yeux dans une résignation fataliste pour son sort. Il commença même à pardonner la bêtise de son peuple.

Mais…les mots de ce Prêtre furent pire que ce dont tout il avait pu imaginé.
« Bruler la ! Elle est infecté ! »
Sans attendre la foule scandât. Aidant à faire un gigantesque bucher, le Prêtre les encourageant, continuant de sortir ses inepties, les galvanisants. Pourquoi ? Comment pouvaient ils être aussi aveugle et stupide !? Ces gens sont Fou ! Ce ne peut être des Elfes !!

C’était horrible, il était totalement impuissant, il vit le spectacle, même si il n’aurait voulu regarder, il ne pouvait s’en empêcher, les yeux ahurit devant la scène. Une véritable chasse au sorcière, ce qui prit le plus de temps fut de transporter Melui sans la toucher pour ne pas être « contaminé » après quoi il vit la scène au ralentie. Les torches à la main, des personnes qu’il avait fréquenté tout deux, avec qui ils avaient rit, partagé des moments, l’un d’entre eux lui jeta même un regard en souriant à pleine dents. Puis il allumèrent le Feu…
Sa voie ne lui revint qu’a cet instant, pour une courte durée. Un hurlement bestial de rage et de douleur, des larmes aussi hargneuse. Ce fut les dernière pour des années à venir…


Dernière édition par elnuru le Dim 13 Nov - 22:42, édité 1 fois
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spark Elestelle [Une nouvelle vie]

Message par Zealotius le Sam 12 Nov - 22:11

Yeah! La suite! la Suite ! Very Happy
avatar
Zealotius
Admin

Messages : 31
Date d'inscription : 04/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://darkcloudservegame.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Geole

Message par elnuru le Dim 13 Nov - 22:56

GEÔLE

JOUR1

On m'a enfermé ici après que je sois rentré avec le corps de ma bien aimé,je dois passé en jugement demain, je ne comprend pas trop pourquoi mais il semble qu'on me taxe de "maudit", de créature impie et j'en passe. Au moins, on m'a donné de quoi écrire.

JOUR3

La douleur est ignoble, je n'ai pas compris ce qui c'est passé lors du jugement, ni ce qui a suivit... J'étais déjà condamné avant même d'entrer dans la salle... et ils ont brûlé le corps de Melui, juste parce que je l'ai touché, disant qu'elle était onis elle aussi!

JOUR5

Ces gens sont fou... Qu'elle pitié, la peur à eu raison de leur lucidité. On me passe à tabac et on me torture pour me punir et me purifier..

JOUR...10

Ça commence à faire un moment que je suis ici. On dirait que les geôliers et bourreaux commencent à se fatiguer. Je ne comprends pas pourquoi mais mes blessures se résorbe plus vite et la douleur se fait moindre...

JOUR11

J'ai du mal à compter les jours, ma tête me fait mal. Parfois j'ai des absences et quand je reviens a moi, je les voies me regarder avec crainte. Ils n'osent quasiment plus m'approcher, même pour me tendre le plateau du peu de nourriture que j'ai par jours. Je devrais m'estimer heureux d'avoir un peu de vivre et de quoi écrire...ça sera surement ma seul compagnie jusqu'à la fin...

JOUR X

Qu'est ce qui m'arrive? Mon œil me faisait mal alors j'ai regardé dans le reflet d'un peu d'eau, il commence à changer et biens sur personne n'ai venu quand j'ai appelé. Qu'est ce que cette chose m'a faite? Là ou c’était douloureux, j'ai pu sentir une brûlure en forme de serpent...je commence à comprendre leur crainte à mon égard.

JOUR XX

Un bourreau courageux s'est dévoué pour me malmener, je n'ai ressentie aucune douleur et lorsqu'il à voulu en finir avec moi son corps a été consumer par des ténèbres. On m'a trainé jusqu’à ma cellule et de ce fait maintenant...je ne sais depuis combien de temps, je ne vois plus personne...J'imagine qu'il vont me laisser mourir ici.

JOUR XXX

M'aurait elle abandonné? Je vis comme un charognard, me nourrissant de rat et cafard...je récolte un peu d'eau grâce à l'humidité, heureusement les murs ne sont pas étanche...Je...ne veux pas mourir, pas comme ça!

JOUR Inconnu

Aujourd'hui c'est la fête! Il a plu et j'ai eu plus d'eau qu'a l'accoutumé, c'est idiot mais je m'en suit réjouie. J'entends une voie, j'imagine que je deviens fou, quoi de plus normal, j'écris moins souvent et j'ai arrêté d'essayer de compter les jours sur le mur, ce me fait déprimer...

Jour

Aucune idée de combien de temps j'ai passé ici. Je n'arrive même plus à pleuré et le peu de foi où ça arrive, c'est suivit d'un éclat de rire...Je dois vraiment devenir cinglé, il faut que j'économise le peu d'ancre qu'il me reste, aussi je ne peux tout retranscrire et d’ailleurs qu'elle utilité? Personne en se risquera à venir ici, même après ma mort.
(après ça aucune date n'est mise sur la page)

P1-Je ne comprend pas, je suis qui, je suis quoi? Je ne comprends plus? Combien de temps a passé, une éternité on dirait, si je me repère aux saisons, c'est mauvais signe car ça veux dire que je suis dans ce troue depuis ...trop longtemps! Ils m'ont oublié, plus de geôliers, ils ont même transféré les autres prisonniers depuis des lustres.

P2-Je ne comprends pas , je ne comprends plus, je ne comprends pas, je ne comprends plus, je veux mourir.

P3-Il ne reste que le silence et les ténèbres.

(P=1page différente)

JOUR on s'en fou!

Ils sont tous mort! Je vais les tuer! je vais sortir et me baigner dans leur sang! Elle est d'accord avec moi...
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spark Elestelle [Une nouvelle vie]

Message par elnuru le Dim 13 Nov - 22:56

Voilà la suite ^^
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

2ème siècle de vie.

Message par elnuru le Dim 13 Nov - 23:08

Suite du 2ème siècle, 30 ans après.

Quand il reprit ses esprits, les corps mutilés de plusieurs personnes étaient à ses pieds… Une véritable boucherie. Pas besoin d’être un génie pour comprendre la situation. Surtout au vue de tout le sang qu’il avait sur lui. Malgré tout certains des corps était mâché voir déchiqueté ce qui l’intrigat… il n’avait pas été le seul à tuer ici. Il se vida la tête, maintenant il était inutile de rester ici… Une larme de sang perla de son nouvelle œil qui était différent depuis la geôle. Maintenant il était noir et l’iris rouge sang. Après tout ce que lui avait fait ces personnes, il avait quand même des remords quand à leur sort. Il chassa toute ces pensées de sa tête et se mit en route.
La route fut longue, pendant tout le temps où il voyagea, les gens le rejeté à cause de cette étrangeté qu’était devenu son œil. Il finit par se cacher, portant une longue cape avec capuche. Puis il porta un cache œil.
Les gens le dégouter ! Plus le temps passait plus cela s’amplifier. Depuis il avait réussi à faire abstraction de ce mal de tête qui le prenait chaque jours et de se bourdonnement. Au départ il avait essayé de comprendre puis s’en été désintéresser.
C’est un jour de pluie qu’il rencontra se qui fut sa futur nouvelle « famille ». Il se promenait au hasard des rues quand il entendit un bruit. Même si il avait abandonné l’arc se considérant indigne de son maniement, il n’avait pas perdu de ses sens. Il arriva sur une scène. Une personne chétif se tenant devant lui, déguisée. Elle pointa une dague vers lui. Un meurtre.
Lui resta impassible. La regardant ayant détourné les yeux de ce tas d’os à terre. Il vue qu’elle était intrigué. Penser t’elle qu’il allait fuir ? Lui tourner le dos ? Crier ? Au vue de ce qu’il avait vue aucune chance. Il n’avait aucune arme sur lui donc si il devait mourir… Comme pour l’inviter, il ouvrit son manteau pour lui montrer qu’il était désarmé. Ils restèrent là, un long moment sans un mot, elle avait les yeux écarquillé. Une femme au vue de ses prunelles. Puis il poussa un soupir de lassitude. Se retourna et commença à avance en sens inverse à elle.
« Vas y, fait le »
Mais rien ne se passa et il retourna dans son lit, en vie.

Les nuits était difficile. Le sommeil dure à gagner. Comme si quelqu’un pénétrait son esprit. Il se réveilla en sueur. Se passa la main sur le visage. Surement son imagination ou peut être devenait il chaque jours un peu plus fou. Au vue des évènements quoi de plus normal. Il passa un coup d’eau sur sa nuque puis sur son visage. Après quoi il alla en direction de la porte , là ou un objet avait attiré son attention. Une lettre glissé sous sa porte.
« Demain dans la ruelle »
« pas trop tôt »
Pas d’heure ou quoique ce soit mais ce serait le soir ou peut être pas… Il alla donc en début de matinée avec une pomme à grignoter. Se posa contre un mur. Le corps avait été retiré de même que toute trace. Une professionnelle mais ça il le savait. Elle arriva quelque heures après, en journée habillé comme une courtisane et à visage découvert. Un éventail à la main cachant son sourire. Une jeune humaine, 16 ans tout au plus. Les cheveux châtain mi-long et frisés. Des yeux vert. Elle était mince assez pour qu’on ne se méfie pas, avait des formes peu développé mais pas dénué de charme et elle savait se mettre en valeur.
Elle l’invita à le suivre, elle ne posa aucune question en route et l’emmena dans un coin assez sombre ou personne ne les regardèrent malgré son accoutrement. Ils arrivèrent à un bar. La planque rêvé. On dévisagea rapidement Elestelle puis les personnes retournèrent à leur occupation. La jeune dame l’amena à une porte, posa sa main sur la poignée et s’arrêta un instant en le regardant. Elle lui posa juste une question.

« As-tu peur de mourir ? »
Il se contenta de sourire et au cas ou ce ne serait pas assez explicite, ajouta :
 « Ça n’a jamais été une option. »
Elle lui rendit son sourire et ouvrit la porte puis le laissa passer et referma. Un homme était installé. Grand et musclé assis derrière son bureau les mains croisées. Un œil en moins, les années avaient passé pour lui. Malgré tout il ne semblait pas commode. Surement qu’on ne garder pas les faibles ici. Il arborait fièrement sa cicatrice à l’œil ainsi que d’autres à divers endroit. Il fit signe de prendre place , ce que Elestelle fit. Il l’observa un moment puis commença.

« Quand l’une des nôtres m’a dit qu’elle avait laissé partir un témoin, j’avoue avoir pâlie sur le coup. Encore plus quand elle m’a dit que c’était un elfe !
Maintenant en te voyant je pense comprendre. J’imagine que tu te doute de ou tu es ? »
Il opina de la tête.
« Maintenant que tu es ici et que je te voie, je me pose une question. A vrai dire au début quand tu es entré je me suis demandé si tu n’étais pas d’un groupe rival…mais je ne pense pas même si nous allons l’observer tu t’en doute. Non la vrai question que je veux savoir c’est…te joindra tu a nous ? »
Avant qu’il ne put réfléchir il continua.
« Comme tu as pu le comprendre nous sommes des professionnelles dans certains domaines, qui sont très varié. Tu seras entrainé et ce sera difficile. Après quoi tu accomplira tes premières taches celons ton domaine de prédilection. Si tu conviens, tu auras argent et plaisir, si tu échoue inutile de savoir. Alors ? »
Il tendit alors sa main qu’il regardât un instant. Puis l’elfe se contenta de hocher de la tête. Réaction qui eut l’air de lui plaire et il sourit. Puis déposa une lame qu’il avait soigneusement caché.
« Tu viens de réussir ta première épreuve c’est bien. La méfiance est bonne allié. Je suis Harnid.»
Elestelle était mort dans ces Geoles aussi il ferma l’œil un instant et quand il le ré ouvrit se nomma.
« Mon nom est Loki »
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le coté Sombre.

Message par elnuru le Lun 14 Nov - 19:26

Après quoi, Loki fut logé en ces lieux. Entrainements en tout genre, histoire de voir ce que je valais. C’était très différent de ce que qu’il avait connu jusqu’ici. Lorsqu’il avait appris à se battre c’était pour la survie, à l’Arc, dans le village c’était un entrainement militaire, là il y avait une partie au combat entre nous afin de nous pousser à devenir meilleur, de la théorie en tout genre pour que nous puissions approcher n’importe quelle cible. Du moins pour les meilleurs. De l’art aussi au cas ou ne devrions fréquenter la haute classe. Ainsi que de la survie. On amener même des filles de charme pour apprendre ce que les dames aimer au lit au cas ou nous devrions faire certaines concessions particulières. Ils comprirent vite que ces missions là, ne serait pas vraiment pour moi au vue de l’état de mon corps. Malgré tout Harnid, notre chef, semblait encore plus m’appréciais quand il eut appris pour mes blessures.

Ils discutaient souvent ensemble. Il ne se montrait jamais indiscret et respecter le silence quand il devenait trop curieux. Au bout de quelques années, Loki commençait à se faire connaitre des « Siens », voir craindre. Pendant plusieurs années ce fut son lot quotidien. Puis bien sur l’ entrainement pris fin et il se concentrât sur le perfectionnement et les missions. Meurtres en tout genre, parfois il arrivait de simplement devoir tuer quelqu’un au détour d’ une ruelle, d’autres fois d’approcher les nobles et devoir séduire grâce aux talents développés. Que ce soit le dessin, la poésie ou bien le chant. Plaisir et argent furent ce qu’il connu en ces lieux. On nous récompenser toujours après une mission réussite et tous les 1 à 2 mois après une grosse réussite, une orgie était organiser. Nous étions vraiment des bêtes. C’était dans le but bien entendu de créer une sorte d’addiction à la réussite. Pas trop pour ne pas que nous y prenions gouts mais juste assez pour nous pousser. Peu voyait à travers ce simulacre. Loki en profitait comme tout le monde et garder ses pensées pour lui.
Il avait aussi une petite résidence sans prétention ou il s’adonnât à la lecture de divers ouvrage afin d’enrichir son savoir.
Puis un jour la nature fit son œuvre et Harnid mourut. Le lot de l’être humain. Un jeune prétentieux le remplaça. L’entente n’y était pas mais cela ne le dérangea pas car un assassin n’avait pas à s’entendre avec leur chef de toute façons. Il était plus dur au niveau des résultats et se pédant se faisait passer pour un Roi quand il récompensait « ses hommes ». Toutefois, tout continua à fonctionner normalement. Jusqu’à ce jours.
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Révélation.

Message par elnuru le Lun 14 Nov - 19:44

Une mission avec trois membres. On devait exécuter plusieurs cibles pour un clients. Pas d’informations superflue, tout le monde devait mourir. Nous arrivâmes donc à la demeure et on se mit à faire notre travaille. On les avaient pris par surprise comme à notre habitude, tels des ombres. Quand ce fut presque finit, Elestelle entrât dans une chambre qui aller signer la fin de sa carrière…

Un bébé était la, juste un nourrisson. Il savait ce qu’il devait faire. « Pas de survivant ». Pour la première fois depuis des années, il commença à se remettre en question. Il avait tuer énormément de monde mais jamais un enfant… « Pas de survivant »
Alors que le doute était en lui, il sentit le bourdonnement dans ses oreilles revenir, cela faisait des années que ça ne c’était pas produit…  « pas de survivant… ». Une voie un moment le poussa vers ce choix effroyable :
« Tu sais ce que tu dois faire ! Tue la ! »
Non ! Il ne pouvait faire cela. Son œil le brula de nouveau comme resurgit du années. Il se tordit en deux sous les attaques mental et physiques. C’est alors que les campèrent entrèrent dans la pièces. La voie s’extasiait dans son esprit. Les autres comprirent alors ce que Loki ne voulait se résoudre à faire. Ils allaient le tuer puis finir la mission. Il se moquait de mourir mais l’enfant au moins l’enfant ! Il se releva alors.
« Pas de survivant »
Déclencha un coup de lame dans la gorge du premier. Se tourna avec un coup de pied dans le flanc du deuxième qui fut propulser, le troisième mis un coup de dague. Il le connaissait bien, ils s’étaient entraine avec plusieurs fois. Sa main gauche arrêta la lame qui c’était diriger vers sa gorge. Heureusement que la douleurs lui était inconnu depuis. Puis lui enfonça la sienne dans la tempe. Après quoi il se dirigea vers le derniers qui reprenait difficilement son souffle et tentait quelques geste maladroit trop étourdit pour être un danger. Elestelle lui enfonce donc la dague dans le torse et remonta.
Il voulait se donner un instant pour reprendre ses esprits mais la lutte était acharné contre la voie dans sa tête. Il enroula donc le bébé et fuit de la résidence.

Il lui fallut deux jours pour arriver devant un Temple, il devait se faire discret, les autres étaient surement sur ses traces. Il était heureux d’avoir était éclaireur sa avait renforcé ses capacités à ce dissimuler. Il aurait aimé agir dans la précipitations car chaque minutes était un combat mais il n’en fit rien.
C’est ainsi que mon 2ème Siècles de vie s’achevât, devant les portes d’un Temple qui s’ouvrit, laissant jaillir de la lumière, Elestelle souriant devant cette petit once avec un enfant dans les bras.
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

3ème Siècle : L’Ordre d’Eva et les Valée d’Aden.

Message par elnuru le Mar 15 Nov - 20:16

Elle était pâle. Choqué par ce qu'elle venait d'apprendre sur lui.
"Arrêtons nous là. Lui dit il calmement.
-Qu..que c'est il passé.... après? Sa voie était trouble.
-Si tu tiens à le savoir je serais là demain soir."

Il partit sur ses paroles sans lui jeter un regard.
La journée suivante se passa comme toujours, discutions avec le père, présentation de certaines personne de la noblesse avec qui faire affaire, puis vint le soir. Après le repas, il alla à la court et vit qu'elle était déjà là, à attendre la tête baissé. Il se posa à ses cotés.
"Tu tiens vraiment à connaitre la suite?"
Elle hocha de la tête et le regarda intensément. Après un moment à observer le ciel, il reprit donc son récit.
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L’Ordre d’Eva

Message par elnuru le Mar 15 Nov - 20:28

Après avoir déposé l’enfant, Elestelle partie sans mot dit devant les Prêtre inquiet de son état. Il ne savait combien de temps il pourrait tenir… Il fuit donc dans les ruelles de la ville, essoufflé, épuisé, il finit par s’arrêter et s’écroula à terre. L’inconscience le menaçait. La folie aussi devant la voie qui n’arrêtait pas de le harceler…surtout son rire serpentin. Il savait que c’était Elle. Il ne devait pas sombrer sinon qui sait ce qui se passerait…il se releva dans un effort titanesque et repris sa marche entre les rues et fini enfin par arriver au porte de la ville.
Il se redressa dans un petit gémissement et se donna un peu de consistance afin de ne pas être trop suspect. Les gardes étaient trop occupé à discuté du petit « Quentin qui était née » pour vraiment prêter attention à lui. Juste un l’observa d’un œil critique mais vue qu’il sortait de la ville revint à leur conversation. Il s’écartât assez loin de la ville pour ne plus être un danger mais resta assez près pour la voir. La pense que l’enfant était à l’abri le réconforter. C’était stupide mais ainsi. Il fini par se poser contre un arbre, en se disant que sois un assassin viendrait l’achever, soit il mourrait de faim. Ses jambes étaient lourdes, mais il ne se laissa pas sombrer dans le sommeil pour autant.

Combien de jours avait passé depuis qu’il était sortie de la ville ? Certains avaient jeté quelques pièces à ses pieds, d’autres l’avaient insulté voir craché dessus. Il eut même des personnes qui vinrent le provoquer et finirent par le rosser mais voyant qu’il restait la le visage vide d’expression, sans dire un mot les yeux ouvert mais sans lueur, ils finirent par abandonner. S’en allant en pestiférant et disant qu’il était surement possédé. S’ils savaient… Il y avait aussi des « vautours » qui lui avait pris ses effets personnelles mais après qu’il ne lui resta que ces vêtements, la main de Elestelle partie vers la gorge d’un qui failli mourir étranglé. Après ca plus personne ne tenta sa chance. Pas d’assassin venu abréger cette misère, pas de garde venu vu qu’il était assez loin… combien de temps cela allait il prendre pour mourir. Son corps semblait avoir besoin de moins de victuailles maintenant.
Malgré tout il ne dormait pas, le risque était trop grand et dans son état faire une transe aurait été une mauvaise idée. Pour lui le temps semblait s’être arrêté…

Au bout d’un moment, enfin, il tomba sur le coté. Il allait enfin mourir… Il le savait, sa vue se troubler, il ne sentait plus rien et n’avait aucune force. Un sourire se traça sur son visage et il vue une ombre au dessus de lui. Était ce Eva qui venait chercher cette créature chétive ? Aucune chance…
Plongé dans les ténèbres… La mort.
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dans le temple et le Néant.

Message par elnuru le Mer 16 Nov - 18:53

Quand il se réveilla, il était dans un lit. Affaiblit mais vivant. Il resta un moment à regarder le plafond puis un homme entra dans la pièce. Il tourna difficilement la tête vers lui. Un Prêtre. Il se présenta sous le nom de Rodolf. Il prit une chaise et vint à côté de lui. Il attendit un moment puis difficilement un mot sorti de sa bouche.
« P…Pourquoi…Pourquoi ! »
Ça n’avait rien d ‘une question, le Prêtre le comprit. Il attendit un instant.
« Tu voulais mourir ça ne fait aucun doute. Je ne suis pas de ce Temple mais après ta venue, j’ai décidé de prolonger mon séjours ici »
Il écouta sans rien dire.
« Quand tu as déposé le bébé…Nous avons d’abord cru que tu l’abandonnais. Toutefois, tu es un Elfe et c’est une humaine. Elle ne présente aucune caractéristique des deux races si cela est possible. » Il continua après un bref instant.
« Tu as sauvé cette petite fille…
Il ne pu continuer.
-Je suis un monstre ! Le ton colérique. Il fallait me laisser mourir.
Il se tut un moment tout deux. Elestelle avait tourné le visage face au mur.
-Un groupe d’assassin à été délogé il y a peu. Elestelle écarquilla l’œil. Il semblerait qu’ils cherchaient quelqu’un où quelque chose. L’Ordre de paladin à pu repérer leur cachette et leur à porter un sacré coup. Il s’interrompit un instant. Je ne sais pas ce que tu as fait par le passé, ni même prétendre te comprendre mais je te propose de l’aide.
Un silence se fit entendre puis il reprit.
-Ton œil te fait il autant souffrir ?
Maintenant qu’il le disait, la douleur était bien moindre, Elestelle tourna le regard vers le Prêtre.
-Qui êtes vous ?
Il afficha un sourire.
-Je suis Rodolf et comme je te l’ai dit je ne suis pas de ce Temple, ni d’aucun de la ville.
Elestelle resta perplexe.
-Disons que j’appartiens à un groupe qui opère secrètement. Ce que j’ai fait pour ton œil, nous pouvons l’améliorer, si tu le souhaites. Il se leva. Je te laisse y réfléchir mais donne moi une réponse d’ici deux jours, je ne peux pas rester plus.
Il le laissa donc dans ses pensées

Au bout de deux jours Elestelle le rejoignit à la porte du temple avec ses affaires. Tout deux partirent.
Après de longs jours de marche, ils arrivèrent près d’une vallée, là Rodolf lui banda les yeux pour des raisons de sécurité, lui expliquant qu’il devait cacher leur savoir. Si tout se passait bien, ils lui indiqueraient comment les contacter. Ils marchèrent un moment, Rodolf le tenait pour le guider malgré tout grâce à ses sens il comprit qu’ils descendaient, qu’ils étaient dans une sorte de caverne. Il y avait de l’humidité et de l’écho. Au loin il avait entendu les cris de créatures inconnues. Au bout d’un moment, il lui débanda les yeux et Elestelle vit plusieurs prêtres. Rodolf le présenta et expliqua sa situation.

Il savait déjà tout ce qu’Elestelle connaissait sur son œil…tout sur cette "malédiction". Il apprit en outre que la Bête pouvait le contrôler à distance, lui susurrer des mots et attiser ses plus noirs sentiments. On lui expliqua qu’ils allaient créer un sceau sur son cache œil afin de contenir au maximum son influence. Mais il faudrait libérer la Chose afin qu’ils sachent plus ou moins quel était sa puissance… l’idée lui déplaisait mais si ça continuer, il perdrait le contrôle…à jamais.
On lui expliqua aussi qu’une fois le sceau imposé, il devrait éviter de dormir, se contentant de transe car la chose jusqu’ici avait un brun de liberté mais une fois le rituel fini, elle n’en aurait plus et elle chercherait par tous les moyens de reprendre le dessus.
Ce jour là, Elestelle ne dormi pas. Regardant les Prêtres préparer diverses protections magiques et installer de lourde chaine pour lui quand il La laisserait prendre le contrôle de son corps.

Le lendemain, Elestelle était à la même place attendant tranquillement. Rodolf vint s’assoir à coté de lui, restant silencieux, juste pour lui tenir compagnie. Puis les autres arrivèrent et il posa une main compatissante sur son épaule.
« C’est l’heure. Tout se passera bien et tu ne seras en rien responsable de ce qui se passera. Ceci est notre mission. »
Il se positionna au centre du cercle et à leur signale enleva le cache œil.
Dès lors il fut plongé dans un torrent de sentiments négatif. Sang, meurtre, folie. Une partie de lui était consciente, une autre plongé dans des abimes sans fin. Il ne comprit que peu de chose à ce qui se produisit. Quelque vagues images. Les prêtres incantant, la Bêtes rageant et cherchant à les attraper.
Quand il reprit conscience, il était allongé sur le dos, toujours attaché. Rodolf était prêt de lui. Il entendait un léger bruit de fond mais rien de bien méchant comparé à avant. Depuis des années, il se sentait presque libre. Il remarqua que sa main gauche était couverte de sang. Le prêtre ne dit rien et c’était inutile vu que les souvenirs devenaient de moins en moins confus. Comme une pénitence. Il en avait tué un. Les autres vérifièrent que tout était en ordre, puis le libérèrent de ses entraves.

« Il a accompli son devoir et ce n’est pas toi qui a fait cela. Il avait parfaitement comprit les pensées de ce dernier.
-Et maintenant ? Que dois-je faire ?
-La question est que veux-tu faire ?
Il resta dans ses pensées un moment.
-Je voulais juste mourir…
-Est-ce que cela t’aurait apporté la paix ?
-La paix. Dans un léger rictus. Je ne la cherche plus…
Rodolf poussa un soupir.
-Je pense que tu es un homme bon. Mais pour que les autres te pardonnent, il faut te pardonner avant tout. Si tu souhaites alléger ton fardeau, je connais un prêtre au Temple d’Eva. Tu pourrais essayer d’entrer de toi-même dans la lumière.
Il leva un sourcil à l’intention de Rodolf qui se contenta de le regardait en souriant.
-Je ne suis même plus sur de comment je m’appelle, ni qui je suis.
Rodolf prie la remarque très au sérieux visiblement et se mit à réfléchir.
-Que dirais tu de Spark ?
Il le regarda intriguer. Celui-ci s’expliqua alors.
-Dans certaine langue tribale ce nom à une signification. La traduction la plus courante est étincelle.
Ce dernier répéta ce mot plusieurs fois comme cherchant la signification profonde.
-Mais ce n’est qu’une suggestion. Lui tapant sur l’épaule en se levant.
-Non. Rodolf se retourna et il lui affirma. A partir d’aujourd’hui, je suis Spark. »
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau départ dans l'Ordre.

Message par elnuru le Mer 16 Nov - 18:55

Il arriva au Temple d’Eva de nouveau. Il transmit alors la missive de Rodolf et fut reçu dans les plus brefs délais. Le prêtre ne posa aucune question, lui demandant juste quand il était prêt à commencer son éducation et son entrainement.
« De suite »
Il fut alors emmener dans une chambre simple. On lui expliqua où se rendre des demain.

Dès lors il avait un nouveau foyer. Un nouvel entrainement, des méthodes qu’il avait déjà connu, d’autre nouvelle. L’entrainement au combat ressemblait fortement à l’armée. Il y avait encore de la théorie mais cela ne l’avait jamais déplu. Le plus dur au final fut la théologie.
Malgré ses travers et ses prises de bec avec les différents prêtres, il était pardonné. La mentalité de l’église. De plus, il fut connu à son grand regret comme « l’homme qui avait sauvé une enfant sans contrepartie ». L’idée lui déplaisait mais c’était ainsi…
Il commença part écouter les gens, puis protégé les portes du Temple, patrouiller en ville aidant la population au nom de Eva et enfin le monde externe. Plusieurs années passèrent ainsi jusqu’aux jours où il fut nommé Paladin.

Les missions externes se firent plus fréquentes. Il arrivait de devoir collaborer avec d’autre Ordre. Là, il connu Merak un prêtre de Einhasad. Il passa beaucoup de temps à discuter sur leurs diverses opinions. Échangeant même des points de vue théologiques. Sa Foi avait grandit, à sa grande surprise, avec le temps.
Puis un jour Merak mourut de maladie. Même si ce n’était pas conseillé, il alla à son enterrement. Il s’attendait à être incendier à son retour mais ce ne fut le cas. On fini par le nommer Templier.

Là, il eut une recru sous ses ordres. La petite Zierra qui était devenu une femme. Elle avait suivit ses pas afin de le remercie lui et Eva pour sa bonté. Il l’entraina, la conseilla et fini par la prendre sous son aile. Il la considérait comme sa fille. Puis vint le moment où il allèrent en mission ensemble.
Un jour Spark décida qu’il était temps de se confesser à elle.

Ce jours là, il l'emmena dans un endroit à part et il lui avoua pour ses parents. Zierra fut choqué. Pleura, le gifla en lui criant sa haine au visage. Spark était triste mais comprenait…Il ne lui en voulait pas. Il était de nouveau seul.
Malgré qu’il s’attende à une rumeur grandissante et un emprisonnement, ce ne fut pas le cas. Zierra continua d’être dans l’équipe qui lui avait été confié. Peut être désiré t’elle le tuer. C’est pourquoi un jour, il l’entraina au loin du camp après une mission réussite.
Cette nuit il était épuisé. Il la regarda dans le blanc des yeux et lui demanda simplement.
« Tu me haie n’est ce pas. Tu veux me tuer ? »
Il sortit alors son épée et pointa la pointe de la lame sur son cœur. Lui expliquant même comment les choses allé se passer. Lui trouvant une excuse… Elle prie l’arme un instant, puis la laissa tomber sous le sourire serin de son Père adoptif. Après quoi elle pleura dans ses bras. Spark était ébahie mais la serra en la cajolant. Il était heureux de la retrouver.

Une nouvelle mission. Un grave trouble. Des Kainistes avaient attaqué des villageois. Les informateurs avaient apporté qu’ils préparaient un rituel. Plusieurs équipes furent envoyées. Dont celle de Spark.
Ils arrivèrent caché et virent les Prêtres en question faire leur fameux rituel. Tout se passer bien, trop bien. C’était calme. Quelque chose cloché.
Trop tard ! Une embuscade, n’avait il rien appris de ces erreurs !
Dès lors ce fut la mêler et il fini par perdre de vue Zierra. Les hommes tombaient sous les coups des créatures maléfiques invoquées. Il n’avait pas été préparé à cela. Trop peu nombreux. Spark se déchaina sur les créatures. Puis il vit ses anciens camarades se transformer, devant les tuer lui-même. Son absence de sensation lui fut très utile, mais son cœur saigner.

Essoufflé au milieu de ce qu’il rester de corps en décomposition. Il ne la voyait toujours pas. Puis il vit les Kainiste…et la petite Zierra en larme, une dague sous la gorge.
L’œil écarquiller devant l’inévitable. Il tendit la main dans sa direction. Elle fut égorgée et transformé à son tour. Mi morte, mi vivante. Elle se ruât sur lui l’attaquant de toutes ses nouvelles forces. Les Kainistes regardant en souriant. Il avait du mal à contenir les coups. Il ne voulait pas la tuer même si il savait que c’était la chose à faire. La petite voie lui chuchoter aussi. Il recula de deux pas et baissa son arme. Si il devait mourir autant que ce soit de sa main à elle. Un murmure se fit entendre alors.

« T…ue…moi… »
Il ferma l’œil devant la demande de Zierra transformé qui fonça sur lui. Quand elle arriva à porté, il décala légèrement, l’épée de sa petite glissant sous son bras et Spark…la transperçant en plein cœur…Il la serra fort contre lui et la sentie sourire. Tomba à genou avec elle. Et sombra dans l’inconscience à cause de tout le sang qu’il avait perdu.
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De nouveau prisonnier.

Message par elnuru le Jeu 17 Nov - 22:29

Quand il se réveilla il était assis sur une chaise de pierre, attaché. Un kainsite attendait patiemment devant lui. Puis il se mit à le torturer grâce à la magie. Il ne sentait pas la douleur physique mais là, se fut autre. Au départ il ne dit rien à Spark puis il lui posa une seul question.

« Que regrettes-tu réellement mon enfant ? »
Un sourire malsain aux lèvres, se donnant l’air d’un homme de bien.

Il continua jusqu'à avoir une réponse. Les premières furent bien sur des insultes, des menaces, des mots plein de hargne…mais après avoir passé plusieurs jours à subir ce traitement et à avoir entendu cette question, il se mit à réfléchir réellement. Il voulait lui donner une réponse qui le satisferait mais ce n’était pas ce que le "prêtre" voulait. Qu’est ce que je regrette réellement ? Se dit-il dans son fort intérieur…

« Je regrette d’être se que je suis ». Spark était en larme. La voie sincère. Le prêtre arrêta et se fit presque amicale, le félicitant puis lui disant.
« Maintenant montre moi ce que tu es vraiment » en enlevant le cache œil.
La plus grosse erreur qu’il eut commise.

L’œil le regardait comme fou et animait d’une volonté propre. Ne suivant aucunement les mouvements de son œil bleu. Spark essaye de retenir ses émotions négatif, au plus profond de lui même il essaye de puisé puis soudain en observant attentivement le prêtre, il le reconnu. C'était celui qui avait fait bruler le corps de Melui. Comment avait il survécu aussi longtemps? Il fut alors submergé par l’Être en lui. Il sentie ses forces décuplé. Il vit le Kainiste qui trembler devant lui. Les liens se rompirent et il sentie son corps se modifier. Un halo de ténèbres l'entoura finissant par prendre une forme solide, une queue poussa, son bras gauche changea de forme. Des griffes acérer. Des crocs poussèrent. Même une grande partie de son visage se changea. Il empoignât le prêtre le drainant de son énergie grâce aux forces obscure qui l’entourer. Le pauvre infortuné se débattant, priant son Dieu.
« Nourrit toi ! Dévore-le ! Bois son sang ! » C’était Elle.

La porte fut enfoncée à cet instant. Des paladins humains. Mais ils arrivèrent trop tard. Plus de survivant à part lui…et encore. Le prêtre fut comme aspirer en Lui. Regardant les paladins ébahis, un sourire large, les yeux animé d’une lueur morte, la langue pendant et dégoulinant de bave.
« Délicieux ! Un mélange de haine et de folie…je me demande si vous avait un gout différent. »
Le chef se repris et cria pour son ordre. Un instant de lucidité. Sous la charge des paladins, il les attaqua mais n’en tua aucun, les désarmants et les envoyant au tapis. La voie se faisait de plus en plus oppressante. Il ne lâcha pas prise. Quand ils furent a terre, l’un deux cria.
« Sale monstre ! »
Spark se détourné et cria.
« Je ne suis pas un montres ! » Un mélange de voie se faisant entendre. « Ne me regarder pas…Ne me regarder pas… » Répétant sans cesse cette phrase il détruisit le mur du dessus et sortie par le troue.

Au loin, on entendit une créature mi homme, mi Bête qui hurla de rage et de désespoir. Fuyant loin de la civilisation…


Dernière édition par elnuru le Jeu 24 Nov - 8:23, édité 1 fois
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Vallée des Dragons.

Message par elnuru le Dim 20 Nov - 7:12

Le vent soufflait dans ce lieu gorgé de sable. Peu de gens s'aventurer là-bas à cause des créatures qui y "vivait" sans compté les tempêtes de sable et les ravins escarpés.

Loin des regards, au fond d'un gouffre, un homme assez brave pour s'aventurer dans ses lieux avait suivit certaines rumeurs.
On entendait parfois des hurlements, plutôt une sorte de gémissement. Une aura noir rougeatre se faisant entrevoir à certains instant.
Soudain un cri suivit de rage accompagné d'une projection d'aura projeta l'aventurier qui compris que l'homme n'avait pas sa place ici et ne demanda pas son reste...

C'est la qu'il était. Prostré sur lui même, à contenir la "Bête". Combien de temps avait passé, des semaines? Des mois? Combien de temps tiendrait il fasse aux assauts mentaux.
Il avait réussi à contenir le changement mais avait à peine réussi à revenir en arrière. A tel point que Spark commencer à se demande si ce fut possible.

"Finalement cette forme hideuse est peut être plus représentative."

Un nouvelle assaut, il ne devait pas se laisser aller! Sinon Elle prendrait le dessus sur lui. Il avait tenter mainte et mainte méthode pour rebrousser chemin, parfois il grignotait un peu de terrain, parfois revenez en arrière...
Impossible de remettre le cache oeil, Elle y prenait gare.
La douleur mental était à certains moment supportable, assez pour qu'il se déchaine sur les parois et le sol qu'il avait creusé à force, parfois c'était elle qu'il était recroqueviller comme un bébé.

C'était un de ces jours pire que tout. Même la pluie s'y était mise. Il n'en pouvait plus. "Elle" tentait divers approche, sans relacher la pression, elle lui susurrer de se laisser allez, que ca irez mieux ensuite.
Elle savait....
Il se souvint alors du jours où, il l'avait laisser entrer dans son esprit, quel forme fétiche elle avait prise, celle d'une jeune enfant sans défense alors qu'il croupissait au fond de sa cellule à moitier fou.
Elle l'avait regardé avec tristesse et pitié, du moins en apparence et lui avait tendu la main à travers les barreaux en lui ofrant un mince sourire comme plein de comprehension et!
Elle lui avait promis qu'elle l'aiderait à transporter ses "tortionnaires" dans leur pire cauchemard!
La dessus, elle avait tenu promesse...

Pour ce faire il lui suffisait de prendre cette main chétif et lui laisser une minuscule place dans son esprit. Ce jours là, au fond du gouffre, à moiter fou, il se laissa allez, tendant la main vers cette petite fille qui revela son vrai sourire...
Comme il avait été stupide.
Rien n'est jamais donné... pas même la vengeance....

Un nouvelle assaut mental.
Comment avait il pu oublié une chose aussi importante? Qui était Elle bon sans! Réagissait elle à certains souvenirs?
Il pensa alors à Mélui et la petite Zierra, mais elle lui rappela ce qui leurs étaient arrivé par son "impuissance" et le meurtre des parents de sa fille adoptif.
Il failli succombé, lâchant un râle avec une larme de sang suivit du rire strident de cette dernière.
Il ne devait plus sombrer, plus commettre les mêmes erreurs! Pas après ce qu'Elle avait fait, ce qu'ils avait fait ensemble!

Il se canalisa en essayant de pensez à autre chose malgré les assauts douloureux, là au milieu du chaos lui revint une souvenir qu'il appréciait.
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Souvenir apaisant.

Message par elnuru le Jeu 24 Nov - 8:25

"C'est parce que tu es capable du pire, que tu es capable du meilleur..."

Cette phrase rententissa dans son esprit plusieurs fois comme pour s'encrer de nouveau. Réussissant à poser genou à terre, il se rapella le soir de la mort de Mélui, les phrases qu'il n'avait pu entendre, qu'il ne voulait entendre. Ses dernières paroles...

"Tu es si doux et si bestial à la fois.... c'est pour ca que je... t'aime"

Reprenant un peu l'ascendant encore une fois,il fouilla dans sa mémoire, se souvint de la doctrine que la "Mère" elfe noir et Mélui répétées. Celle de leur groupe itinérant.

« Nous ne sommes pas ennemis, mais amis ! Nous ne devons pas être ennemis. Même si la passion nous déchire, elle ne doit pas briser l’affection qui nous lie. Les cordes sensibles de la mémoire vibreront dès qu’on les touchera, elles raisonneront au contact de ce qu’il y a de meilleur en nous. »

Il leva la tête. Elle rageait, tentait de le faire culpabiliser mais la voix commencer à se faire plus lointaine. Il spasmoldia alors de facons certe remanier mais des phrases dont il se souvint du temple.

"C'est a force de travail que tu gagnera ton pain....
Car nous sommes poussière et nous retourneront à la poussière...
Et dans la vallée de la mort je n'ai pas peur car tu es là"

Il puisa dans ses ressources, raviva la lumière qui l'habitait, jusqu'a enfin pouvoir lever le bras gauche. Elle hurla de colère avant qu'il puisse mettre son cache oeil en secroulant en arrière.

Essoufflé, il sentit son corps redevenir ce qu'il était, la matière l'ayant recouvert redevenant informe, se transformant en une énergie noir avant de reintégerer son corps. Il ne lacha pas le cache et se força à faire un dernier effort qui lui parut surhumain, pour le fixer de nouveau.
Il entendait encore des murmures mais avait de nouveau retrouvé le controle sur son corps et son esprit.
Il observa de nouveau le ciel qui s'était éclairci, allongé sur le dos sans rien faire.

"La clarté après la pénombre...."

Il ne s'abandonna pas au sommeil mais resta ainsi un long, très long moment....
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Repos mérité. (4ème siècle)

Message par elnuru le Lun 28 Nov - 16:05

Il avait élu domicile loin de la civilisation, au fond d'une caverne. Quand il rentra avec la pitance tous se précipitaire vers lui.

Il posa les mains sur le museau de certains, leur faisant quelques caresses en leur demandant de se calmer. Une fois qu'il avait nourrit les malades, les adultes se régalèrent avec leur part.

Tout ça avait commencé un jours de pluie où il trouva un jeune loup affamé et blessé. Il avait posé un morceau de viande séché à quelque mètre de lui, reculant ensuite de quelque pas, l'observant. Le loup se traina malgré sa blessure en l'observant à son tour. Il mangea tranquillement la nourriture en ne quittant pas Spark des yeux. Leur regard croisé, ils restèrent jusqu’à ce qu'il ai fini de se requinquer un peu. Spark s'approcha ensuite de lui doucement, ni crainte, ni mal dans le cœur.

Le loup renifla sa main et posa une léchouille comme pour le remercie.
Il leva un bras, la cape protégeant un peu l'animal de la pluie et lui parla doucement comme sous le ton de la confidence.

"Toi aussi tu es seul? un silence s'installa.
Je n'ai personne non plus, si tu le souhaites, nous pouvons faire un bout de route ensemble."

Il se releva et commença à continuer sa route , quand il tourna le regard le loup le suivait difficilement, Spark sourit et entreprit une marche lente jusqu’à un endroit ou s'abriter, là où il pourrait soigner son nouveau compagnon de route.

Plongé dans ses pensées, assis contre une parois, le regard vers cette "famille" qui avait grandit, composé de divers espèces, il sentit une léchouille de nouveau sur sa main. Il posa instinctivement sa main sur le museau du loup pour lui octroyez une caresse tendre.
Il était devenu grand et fort. Assez pour protéger cette petite famille et avec d'autres chasser pour les nourrir quand l'Elfe disparaissait parfois pendant quelques jours.
La famille avait apprise à se débrouiller et bientôt les derniers blessés qu'il avait ramené serait sur pied.

C'est un soir une semaine après être rentrer de son excursion qu'il était au bord de la colline, assis, une dague a la main. Plongé une fois de plus dans ses pensées.
Loin de la civilisation la vie n'était pas si mal même si il entendait toujours un bourdonnement qui se faisait, au fil du temps, doucement mais surement plus fort.

"Il y a temps à faire... et si peu de temps"

Une semaine de plus après, il était de nouveaux au même endroit à observer le décors et sentir la légère brise qui soufflait.
Il ne jouait plus avec son couteau. Il détacha distraitement sa manchette et posa doucement la lame sur les veines du bas de son bras. Il savait comment faire pour que ce soit rapide et efficace.
Quand il commença à appuyer la pointe sur la veine, il sentie des crocs se refermer fermement mais sans être trop violent, sur son poignet.
Il tiqua un peu et tourna la tête, surpris vers le loup qui était là, à le regarder sévèrement. Ils s’observèrent un moment ainsi avant que Spark relâche l'arme poussant un soupir de résignation.

"J'ai compris mon ami. Je ne recommencerai plus"

Il lui lâcha alors la main et posa la tête sur son genou, Spark restant là à lui caresser la crinière.

"Sans le vouloir, j'ai crée un lien avec vous. je ne peux pas vous laissez tomber."

La nuit passa longuement ainsi que les années, dans ce lieu reculé, pour cette famille peu commune.
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

1 siècle après, la Guerre et les "Clans".

Message par elnuru le Ven 2 Déc - 22:38

Cela faisait environ 100 ans qu'il ne fréquentait que peu les villes, ne venant en ville que pour troquer des ingrédients en cas de besoin.

Ce jours la comme à son habitude, il était allez en ville faire du troc de peau. La ville fut envahie par un groupuscule de personne qui disait vouloir libérer la libérer...
Tout le monde fut reuni puis la fouille commenca. Quand un homme avancé dans l'âge refusa d'optempérer il fut immédiatement exécuté.

"Ne te mele pas de ca..." Pensa t'il en son fort intérieur.

Sa femme se jeta sur le corps de son défunt époux, hurlant et pleurant, elle fut aussitôt ejecté par un des "libérateurs". Certains lancèrent alors insultes et des mots rageux. Ce qui eut le pire effet possible. Quand le petit groupe pris les armes pour calmer la cohut général, un humain s'avanca revelant une armure de chevalier. Une femme capuchonné se mit legerement derriere lui en lui disant qu'elle aller l'epauler.
Ce groupe n'était pas énorme mais il garderent confiance. Les deux pouvait surement en repousser une bonne partie au premier coup d’œil, Spark avait compris qu'il avait affaire à des hors la lois de bas étage.
Ils avaient profité du laxisme et du peu de garde qu'il y avait dans cette bourgade et ne s'attendaient certainement pas à ce que des hommes d'armes soit en ville et surtout assez téméraire pour riposte.

Un jeune elfe se teint à son tour à leur coté, les "mercenaires" commencer à perdre confiance en eux.

"Je n'aime pas ta race. dit il en regardant la femme capuchonné. Mais je haie encore plus les barbares."

Spark soupira, il observa celui qui était à la tete. Se dernier fulminanit et fini par galvaniser ses hommes qui reprire confiance en eux. Ca allez etre un bain de sang...

Quand ils chargèrent Spark sortie alors son arme dans un juron et preta main forte aux 3 personnes qui avaient décidé de se révolter contre ces actes.

Le combat ne dura pas longtemps, peu de ces brigands avait une solide experience et la combinaisons certes étrange marcha mieu que prévu. Surtout que certains civiles revinrent avec des armes de fortune pour leur prêter main forte.
L'Humain etait un jeune paladin, la femme capuchonné très certainement elfe noir, était une mage, le jeune elfe quand à lui etait un jeune guerrier et Spark etait un ex Templier.
Il n'y avait aucun guerrisseur du coté adverse ce qui le fut fatal.

Au bout d'une dizaine de minute ce fut la débandade dans leur rang et le conflit se finissa ainsi.
Spark aurait voulut partir discretement mais l'humain lui coupa le chemin avec un grand sourire.

"Tu t'es bien battu l'ami, apparemment tu fait partie du Temple d'Eva. J'aimerais beaucoup qu'on parle ensemble, tous ensemble même.
Il tendit la main a Spark qui se contenta de passer à coté de lui.
-Je ne compte pas m'investir plus et je ne suis plus Templier."

Il quitta alors la ville sans dire un mot de plus.
Le destin lui fit rencontrer de nouveau l'humain alors qu'il etait sur la place de la cité d'Aden.
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dans la Cité.

Message par elnuru le Lun 12 Déc - 17:25

Il était au centre de la place, parlant fort pour attirer l'attention de ce qui voguer à leur occupations.

Apparemment il essayait de motiver les gens à se retourner contre un groupe qui prenait de plus en plus d'ascendant. Ces derniers possédaient apparemment une ville et en avait pris totalement possession ainsi que de leur force militaire.
Malgré ces arguments les gens ne pretait quasiment aucune intention à ce derniers.
Spark soupira longuement et au bout d'un moment contre toute ses propres attentent, il fini par intervenir approchant et parlant au jeune humain d'une voie clair derriere sa capuche.

"Même si tu destitues ses derniers que penses tu qu'il se passeras? Si personne ne prend la relève ensuite la ville sombrera dans la famine et le chaos. Et même si quelqu'un prend la succession rien de dit qu'il sera meilleur, ce sera peut être une ordure moins pourri que la précédent mais une ordure quand même! Tu veux peut être détourner les yeux de la vérité mais elle est bien présente!"

Les gens le regardé avec des yeux ébahie, il avait parlé de son coeur contre son grès.

"Quel idiot je fais..." pensa t'il.

Il ne fallait plus qu'il interfaire avec le monde alors que faisait il là... Il s'en alla, plusieurs personnes tournèrent leur regard vers lui comme pour imprégner chaque détail de sa personne.
Ce qui lui couta beaucoup d'embara par la suite.
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Naissance.

Message par elnuru le Sam 17 Déc - 19:08

Il avait reçu de nombreuses invitations depuis cet événement lors de ses passages en ville. Certains étaient courtois, d'autres insistants alors qu certains usaient de menace.
Il n'en avait relevé aucune et c'est un jours où il en reçu trop qu'il décida d'aller boire un coup afin de se détendre un peu.
La il revu le jeune humain.

Ce dernier était en train de se saouler et déprimer visiblement. Spark alla s'assoir au bar à coté de lui et commanda aussi. Le jeune homme ne lui jeta pas un seul regard. Après avoir bu une gorgé il prit la parole.

"Je ne pensais pas que ça te mettrais un tel coup.
Le jeune paladin tourna le regard vers lui.
-Je n'avais pas réfléchit à ça ... répondit il d'une voie monotone.
-Je n'ai pas dit cela dans le but de te faire renoncer mais pour que tu prennes conscience que sauver une , deux personnes et plus, implique que tu es responsable de leur vie par la suite.
Sinon autant les laissez mourir car ce serait un abandon.
L'humain écarquilla les yeux.
-Je veux juste que les conflits grave cesse...
Spark inspira.
-Pour ça il te faut une force de frappe soudé et pas un groupe provisoire.
-Qui es tu?
-Un ancien Militaire et Templier qui a appris pas mal de stratégie au fur et à mesure du temps.
-Alors....aide moi a construire ce groupe. Aide moi à mettre fin a ses conflits incessant!
Spark regarda ses yeux longuement. La détermination, il n'avait pas vue cela depuis si longtemps. Il hocha donc."

Ainsi n’acquit pour la première fois les Azkeel.
avatar
elnuru
Membre

Messages : 54
Date d'inscription : 06/11/2016
Age : 34
Localisation : Juste derriere toi mais ne te retourne pas il est déjà trop tard!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spark Elestelle [Une nouvelle vie]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum